KBC Group
Select your language
    Search

    La conjoncture mondiale envoie des signaux mitigés

    Bulletins économiques - Nouvelles perspectives sur l'économie mondiale

    Thursday, August 27, 2015 — La conjoncture mondiale brosse actuellement un tableau mitigé. Alors que les États-Unis sont proches du plein-emploi et que le consommateur y joue son rôle traditionnel de moteur de l’économie, la croissance de la zone euro reste modérément positive. En outre, l’écart de croissance persiste entre les différents pays de la zone euro. Il est toutefois positif de constater que l’accord sur un troisième plan d’aide écarte la menace du grexit.

    Les économiés asiatiques se sont affaiblies. En Chine, le fléchissement récent de l’économie est l’une des raisons qui ont incité la banque centrale à procéder à une nouvelle libéralisation de sa politique de change, ce qui a provoqué la dépréciation du renminbi. Au Japon, la contraction du PIB réel au deuxième trimestre illustre également la faiblesse actuelle des économies asiatiques. Par contre, la baisse du prix du pétrole, suite principalement à l’accord conclu avec l’Iran dont devrait résulter la levée des sanctions commerciales internationales, est une autre note positive.

    Par voie de conséquence, tant les prévisions d’inflation que les taux obligataires ont baissé à l’échelon mondial. Pour les économies occidentales le recul du prix du pétrole induit un choc positif de l’offre qui apportera un soutien supplémentaire à la croissance. Son effet modérateur sur l’inflation globale n’empêchera sans doute pas la Réserve fédérale de faire en septembre un premier pas sur la voie de la normalisation de son taux directeur.

     

    Vous trouverez ci-dessous les nouvelles perspectives de KBC sur l'économie mondiale téléchargeable en format PDF. 

     

    Évolution des taux zone euro
    Évolution des taux US

    Contact us

    Published with Prezly