• Nederlands
  • Français
  • English
  • Search

    Économies d'énergie et réduction de l'empreinte écologique grâce à une application en ligne unique de KBC et d'EnergyVille/VITO

    Mardi 20 février 2018  

    • Étude de marché : 80% des Belges sont demandeurs d'un conseil indépendant de rénovation énergétique
    • Un outil d'efficacité énergétique étayé scientifiquement propose quatre alternatives objectives et personnalisées d'optimalisation énergétique (avec les interventions possibles, le coût probable et la faisabilité sur la base du délai attendu avant retour sur investissement).
    • Les normes énergétiques auxquelles les habitations devront se conformer pour 2025 requièrent un investissement supplémentaire non négligeable pour les candidats à la construction ou à la transformation. Voilà pourquoi, à partir du 22 février, KBC propose un taux particulièrement avantageux de 1,59% (*) pour les Prêts énergie verte.

     

     

    KBC est en train de finaliser son Check-up energy, un instrument simple d'utilisation qui permet aux clients de rendre leur habitation "future-proof" au niveau de la consommation d'énergie et de l'efficacité énergétique. Sur la base des paramètres que le client encode lui-même, cet outil calcule les économies d'énergie possibles, et propose les investissements pertinents.

    Cet avis est totalement neutre et objectif, parce que KBC n'est liée à aucun fournisseur, producteur ou installateur. Basé sur les études scientifiques d'EnergyVille /VITO, l'outil est à présent en phase approfondie de tests auprès des membres du personnel de KBC, et il sera intégré dans les prochains mois à KBC Touch pour les clients de KBC et KBC Brussels.

    L'application sera gratuite jusqu'à la fin septembre ; ensuite, elle coûtera 40 euros pour un conseil complet et sur mesure. Un conseil de rénovation énergétique pourra être donné pour les habitations situées à Bruxelles, en Wallonie et en Flandre. CBC proposera l'outil à ses clients de Wallonie dans le courant de cette année.

    Karin Van Hoecke, directrice Particuliers chez KBC, explique pourquoi KBC a décidé de proposer cet instrument : “Le développement durable est l'un de nos quatre piliers stratégiques. Ce Check-up energy s'inscrit dans la droite ligne de notre volonté de présenter à nos clients des solutions qui répondent aux besoins actuels de durabilité, et aux défis sociétaux de demain.

    Nous avons également l'ambition de continuer à croître sur le marché de la rénovation énergétique et de la construction et transformation basse énergie. Et cela, grâce à l'association de nos années d'expertise dans le domaine des crédits logement et crédits à la rénovation, d'un vaste groupe d'experts dans le réseau d'agences bancaires et chez KBC Live, d'une vaste offre en ligne de produits et services spécifiques, et enfin d'un tarif particulièrement étudié pour les Prêts énergie verte. Nous sommes ainsi en mesure de proposer à nos clients des solutions optimales dans le domaine de la rénovation énergétique. Notre Check-up energy, outil unique et personnalisé, est un précieux atout qui aidera nos clients à prendre une décision financière judicieuse et bien étayée dans un important projet de rénovation."

    Leen Govaerts, Unit Manager Smart Energy & Built Environment chez EnergyVille/VITO ajoute : "Le passage à un approvisionnement énergétique durable pour notre environnement urbain est un défi très complexe qui exige des choix judicieux et hautement prioritaires. Les bâtiments représentent 40% de la consommation d'énergie. Ce thème est donc au cœur de la recherche d'EnergyVille/VITO. C'est pourquoi nos équipes interdisciplinaires développent des connaissances et des algorithmes qui nous permettent de trouver le juste équilibre entre efficacité énergétique, énergies renouvelables et flexibilité tout en recherchant un équilibre optimal entre accessibilité économique, respect de l'environnement et sécurité d'approvisionnement.

    L'utilisateur final jouera un rôle actif dans la gestion énergétique de sa propre maison. Le Check-up energy de KBC, avec les algorithmes d'EnergyVille/VITO pour épine dorsale, s'inscrit parfaitement dans cette philosophie. Sur la base de conseils précis et personnalisés, l'utilisateur final peut prendre en compte la gestion énergétique de sa maison et faire les bons choix pour la rénovation ou l'utilisation de technologies énergétiques renouvelables.”

     

    Une étude de marché révèle que l'écologie est une importante motivation à la rénovation énergétique, mais les obstacles financiers constituent souvent un frein.

    Selon une récente étude de marché de KBC (Profacts, 2018) menée à l'échelle nationale auprès de plus de 1 000 participants,

    -          la moitié des propriétaires de maisons n'ont pas l'intention de procéder à une rénovation énergétique. Ce sont surtout les coûts élevés de tels investissements et le manque de moyens financiers disponibles qui constituent le principal obstacle. Pourtant, les habitations basse énergie allègent non seulement la facture énergétique de leurs propriétaires, elles bénéficient aussi à l'environnement, et augmentent le confort de vie. Sans oublier l'appréciation de la valeur de revente d'un tel logement.

    -          63% des candidats à la rénovation citent effectivement la réduction de leur facture d'énergie comme motivation importante, et 1 sur 2 place également la plus-value pour son logement dans son top 3. Ceux qui veulent effectivement investir le font donc surtout pour les avantages financiers qu'offre une telle rénovation énergétique.

    -          La longueur du retour sur investissement est également un important paramètre financier : pour 85% des candidats à la rénovation, la rentabilité doit être assurée dans les 10 ans. Et une personne interrogée sur trois l'espère même à 5 ans. Les francophones escomptent un retour sur investissement nettement plus rapide que les Flamands.

    -          Les considérations écologiques jouent un rôle considérable dans la décision de procéder à une rénovation énergétique : 29% des francophones citent la protection de l'environnement comme motivation principale, et pas moins de 58% la placent dans leur top 3 (contre respectivement 20% et 51% chez les néerlandophones). Rendre le logement “future-proof” se situe dans les mêmes proportions : dans le top 3 chez 49% des francophones (contre 26% chez les néerlandophones).

    -          Les normes énergétiques que les habitations devront respecter pour 2025 requièrent pourtant un investissement supplémentaire non négligeable pour les candidats à la construction et à la rénovation, investissement que 70% des sondés se disent prêts à financer en puisant dans leur propre épargne. 43% des francophones envisagent également un crédit. En Flandre, ils sont 34% à le faire.

    L'étude de Profacts révèle également que pas moins de 8 sondés sur 10 sont demandeurs d'un conseil sur les possibilités de rénovation énergétique, de préférence donné par des organisations et experts indépendants. Neutre, indépendant et basé sur de solides recherches scientifiques, le Check-up energy de KBC et d'EnergyVille/VITO offre donc une indéniable plus-value aux clients qui veulent optimaliser leur consommation d'énergie.

    Cet outil donne non seulement une indication claire des possibilités d'économies, mais il les place aussi en regard du coût d'investissement initial et de la durée avant retour sur investissement, sur la base d'analyses et de paramètres scientifiquement étayés.

     

    Un conseil de rénovation énergétique scientifique et entièrement personnalisé

    L'algorithme de recherche sur lequel se base l'outil de KBC s'appuie sur la norme européenne EN13790, qui est aussi utilisée pour les calculs du CPE et du PEB – mais l'outil de KBC permet un calcul encore plus fin. Puisque la qualité d'une analyse dépend grandement de la qualité des paramètres qui y sont encodés, KBC conseille aux utilisateurs de l'outil de rassembler d'abord plusieurs documents : factures d'énergie, plans de construction, factures de construction ou de rénovation, ... Compléter le questionnaire prendra alors une quinzaine de minutes. Plus l'information est complète, plus le conseil sera précis. Si le client n'a pas ces informations sous la main, l'outil se basera provisoirement sur des valeurs moyennes ; le client pourra toujours compléter ces informations plus tard et obtenir ainsi un conseil plus précis.

    Le conseil final que recevra le client est totalement personnalisé, sur la base des informations réelles encodées et des caractéristiques spécifiques du bâtiment. Si l'un de ces paramètres changeait, le conseil serait automatiquement modifié. Le client reçoit donc ainsi un avis unique, entièrement personnalisé.

    Les informations fournies par le client restent totalement confidentielles, et sont utilisées de manière anonyme par VITO pour l'analyse technique sous-jacente et le conseil final. Ces données ne sont en aucun cas communiquées ou enregistrées.

    Pour raisons techniques, l'outil ne formule de conseils que pour les logements individuels (villas, trois façades ou maisons de rangée). Les appartements ne sont pas concernés, parce que les mesures d'économie d'énergie sont souvent gérées en accord entre copropriétaires.

     

    Le client choisit lui-même ce qu'il va faire de ce conseil et de la proposition financière facultative.

    Lorsqu'il parcourt son Check-up energy, il se verra proposer à la fin quatre scénarios d'optimalisation énergétique possibles. Chacun de ces scénarios examine le profil énergétique du client à partir d'un angle d'approche spécifique : rendement rapide avant tout, rendement maximal, empreinte écologique et conformité aux normes (énergétiques) futures. Le client se voit chaque fois présenter un aperçu intégré des interventions possibles, du coût attendu et de la faisabilité sur la base du délai probable avant retour sur investissement. Pour chaque scénario, KBC fait une proposition facultative de financement à un taux personnalisé qui tient compte de la situation spécifique du client en matière de crédit.

    KBC ne renvoie pas à des fournisseurs, producteurs ou installateurs, et n'a pas non plus de relation privilégiée avec l'un d'entre eux. Le client reste toujours entièrement libre du choix des parties qu'il va contacter ensuite pour une offre ou réalisation concrète. Par contre, l'outil comporte plusieurs liens renvoyant vers des informations sur les possibles subsides dans la région où vit le client.

     

    KBC entend contribuer activement à la protection de l'environnement en offrant à ses clients un tarif très avantageux pour les Prêts énergie verte.

    À partir du 22 février, les clients qui souhaitent investir dans des mesures d'économie d'énergie pour leur logement bénéficient chez KBC et KBC Brussels  d'un taux très avantageux de 1,59% (plutôt que 1,99%) pour un Prêt énergie verte.  Active en Wallonie, CBC poursuit une politique commerciale distincte, avec sa propre tarification, adaptée aux besoins de ses clients.

    ​Par ailleurs, KBC manifeste aussi de différentes manières sa préoccupation pour la problématique de l'énergie. Ainsi,  depuis l'automne 2017 KBC propose aux entreprises - en collaboration avec un partenaire spécialisé - un audit énergétique approfondi assorti de formes de financement adaptées. KBC s'implique également activement dans Leuven 2030, une ASBL qui s'investit pour une ville de Louvain écologiquement neutre, et participe avec Leuven 2030 au fonds ELENA de la Banque européenne d'Investissement, qui aide ses partenaires à investir dans l'efficacité énergétique. Mi-2017, KBC a également signé l'Energy efficient Mortgages Action Plan ("EeMAP") européen, qui vise à rechercher des formes de financement destinées à encourager la construction basse énergie ou aider les propriétaires à transformer leur logement pour réduire leur consommation énergétique.

    * Forme de crédit: prêt à tempérament. Prêteur : KBC Bank SA, avenue du Port 2, 1080 Bruxelles, TVA BE 462 920 226, RPM Bruxelles – FSMA 026256 A. Sous réserve d’approbation de votre demande de crédit par KBC Bank SA. Exemple représentatif: pour un prêt à tempérament de 10 500 euros d’une durée de 60 mois au taux annuel effectif global et taux d’intérêt débiteur annuel fixe de 1,59%, vous payez 60 amortissements mensuels de 182,11 euros ou au total 10 926,60 euros. Taux en vigueur à partir du 22-02-2018 pour un prêt à tempérament destiné au financement 'investissements d'économie d'énergie pour votre habitation.

     

     

     

    Stef Leunens KBC Groep NV