• Nederlands
  • English
  • Français
  • Search

    Le dernier trimestre confirme la tendance favorable du bénéfice. Le bénéfice 2014 s'inscrit à 1,8 milliard d'euros.

    Hors séance boursière – Information réglementée*

    Jeudi 12 février 2015 — KBC clôture l'exercice 2014 sur un bénéfice net de 1 762 millions d'euros par rapport à 1 015 millions d'euros en 2013.

    Au dernier trimestre 2014, KBC a dégagé un bénéfice net de 457 millions d’euros, par rapport à 591 millions d'euros au trimestre précédent et -294 millions d'euros au dernier trimestre 2013.

    Abstraction faite de l'incidence des activités legacy (CDO, désinvestissements) et de la valorisation du risque de crédit propre, le bénéfice net ajusté s’inscrit à 477 millions d’euros au dernier trimestre 2014, un statu quo par rapport au troisième trimestre 2014 mais en net progrès par rapport aux -340 millions enregistrés au quatrième trimestre 2013. Pour l'ensemble de l'exercice 2014, le bénéfice net ajusté s'établit à 1 629 millions d'euros, par rapport à 960 millions d'euros en 2013.

    Johan Thijs, CEO du groupe : « Les derniers mois de 2014 ont été caractérisés par la persistance de conditions de taux d'intérêt bas et d'une croissance économique modeste, par un léger recul du chômage et une faible inflation. Dans ce contexte, KBC dégage un bénéfice net substantiel de
    457 millions d'euros au dernier trimestre 2014, ce qui revient en termes de bénéfice ajusté à 477 millions d'euros. Sur une base comparable, les revenus nets d'intérêts augmentent, la marge d'intérêt nette s'élargit et le volume des crédits et des dépôts de clients augmente sur la plupart de nos marchés domestiques. Comme au trimestre précédent, les revenus de commissions augmentent, surtout dans nos activités d'asset management. Le ratio combiné de nos activités d'assurance non vie demeure robuste et les ventes d'assurances vie restent comparables à leur niveau du troisième trimestre. Nos revenus globaux se sont beaucoup moins ressentis des variations négatives marked-to-market de la valeur des produits dérivés ALM. Le ratio charges/produits ajusté pour éléments de nature spécifique demeure soutenu, illustrant bien la valeur de notre business model. Les réductions de valeur pour pertes de crédit restent modérées, malgré une légère progression par rapport au trimestre précédent.

    Au quatrième trimestre, la division Belgique dégage un résultat net de 399 millions d’euros, en légère hausse par rapport à la moyenne de 374 millions des quatre trimestres précédents. Par rapport au trimestre précédent, le dernier trimestre se caractérise par la bonne tenue des revenus nets d'intérêt ainsi que des revenus de commissions, une hausse saisonnière des charges techniques d'assurance non vie brutes, une progression des ventes de produits d'assurance vie à intérêt garanti et une atténuation de l'incidence des valorisations des produits dérivés de gestion des risques (qui demeurent cependant négatives) Les bénéfices réalisés sur la vente d'actifs financiers se contractent tandis que les autres revenus nets augmentent, de même que les charges et les réductions de valeur. Les activités bancaires et d’assurance génèrent respectivement 85% et 15% du résultat net sur la période.

    Pour le trimestre considéré, la Division République tchèque dégage un bénéfice net de 121 millions d'euros, en léger recul par rapport à la moyenne de 132 millions d'euros des quatre trimestres précédents. Par rapport au trimestre précédent, les résultats du trimestre sous revue se distinguent par le statu quo des revenus nets d'intérêts, une légère progression des revenus de commissions, un tassement des résultats nets sur instruments financiers, une hausse du volume de primes non vie et des autres revenus, un robuste ratio combiné non vie mais un recul des ventes de produits d'assurance branche 23.  Les coûts augmentent, de même que les réductions de valeur pour pertes de crédit, qui restent toutefois modérés. Les activités bancaires et d’assurance génèrent respectivement 93% et 7% du résultat net pour le trimestre considéré.

    Au dernier trimestre 2014, la Division Marchés internationaux accuse un résultat net légèrement négatif de -7 millions d'euros, ce qui représente néanmoins un net progrès par rapport à la moyenne négative de

    -227 millions d'euros des trimestres précédents, qui avaient nettement pâti du gonflement des provisions supplémentaires constituées pour pertes de crédit en Irlande au quatrième trimestre 2013, ainsi que de l'impact de la nouvelle loi hongroise sur le crédit aux particuliers au deuxième trimestre 2014. Par rapport au trimestre précédent, le trimestre sous revue se caractérise par une baisse des revenus nets d'intérêts et un statu quo des revenus de commissions, une contraction du résultat réalisé sur les instruments financiers à la juste valeur ainsi que des bénéfices sur actions et obligations et une diminution des autres revenus. Nous enregistrons aussi une franche amélioration du ratio combiné non vie et une augmentation des ventes d'assurances vie. Les charges augmentent tandis que les provisions pour perte de crédit diminuent légèrement. Globalement, les activités bancaires dégagent un résultat net de -12 millions d’euros, avec des résultats positifs en Slovaquie, Hongrie et Bulgarie mais négatifs en Irlande, tandis que les activités d’assurance réalisent un résultat net de 5 millions d’euros.

    La position de liquidité du groupe demeure très solide, les ratios LCR et NSFR dépassant largement 100%.

    De même, notre position de capital reste aussi très robuste, comme en témoigne le ratio common equity de 14,3% (Bâle III à pleine charge sous le compromis danois), nettement supérieur à notre objectif de 10,5%. Nous avons continué d'optimiser la structure de capital du groupe : KBC Assurances a racheté pour 203 millions d'euros d’actions propres à KBC Groupe avant fin 2014 et nous avons remplacé pour
    500 millions d'euros de capitaux des actionnaires par un prêt intra-groupe tier 2, auquel KBC Groupe souscrira au premier trimestre 2015. À l'issue des transactions proposées, le ratio common equity du groupe s'améliorera et la solvabilité de KBC Assurances restera extrêmement solide.

    Pour l'ensemble de l'exercice 2014, KBC dégage un bénéfice de 1 762 millions d'euros. En termes ajustés, cela donne 1 629 millions d'euros. Si nous prenons en compte la pénalité de 167 millions d'euros sur le remboursement au gouvernement régional flamand début janvier 2014 et le coupon de 212 millions d'euros dû sur les titres de capital de base vendus au gouvernement flamand et les instruments additionnels tier 1, notre bénéfice ajusté par action s'établit à 3,00 euros tandis que le bénéfice par action reporté s'établit à 3,32 euros. Compte tenu de notre robuste solvabilité - reflétée dans notre ratio common equity de 14,3% - nous proposerons à l'Assemblée générale annuelle des actionnaires de distribuer cette année un dividende de 2,00 euro par action.

    Comme nous n’avons pas l'intention de verser un dividende sur l'exercice 2015, il n'y aura pas de coupon pour le gouvernement régional flamand. Si nous prenons tous les facteurs en compte, le rendement que la Région flamande tirera de ses titres du capital de base restera malgré tout supérieur à 10% l'an. À partir de 2016, l'objectif en matière de ratio de dividende versé sera d'au moins 50%, y compris le coupon payé sur les titres du capital de base et les instruments tier 1 additionnels.

    Tous ces éléments aideront KBC à réaliser son ambition de se classer parmi les établissements financiers les plus performants et les plus orientés client d'Europe et de devenir la référence en matière de bancassurance sur ses marchés domestiques. Les résultats de 2014 réaffirment notre foi absolue dans notre core business de bancassurance en Belgique, en République tchèque, en Slovaquie, en Hongrie et en Bulgarie. Nous avons pour objectif de faire en sorte que nos clients, actionnaires et autres parties prenantes tirent un réel bénéfice de nos activités. Cet objectif, tous nos membres du personnel s'efforcent de le réaliser. Nous sommes reconnaissants pour la confiance que l'on continue de témoigner à notre entreprise et à ses collaborateurs. »

    * Ce communiqué contient des informations soumises à la réglementation sur la transparence des entreprises cotées en Bourse.

    Adjusted net result (in millions of EUR)
    Adjusted net result by business unit 4Q2014 (in millions of EUR)
    Johan Thijs

    Contactez-nous

    Viviane Huybrecht

    General Manager KBC Corporate Communication / Spokesperson

    Wim Allegaert

    General Manager, Investor Relations, KBC Group