• Nederlands
  • Français
  • KBC Groupe
    Select your language
    Search

    Réaction

    KBC examine disques de stationnement

    Mercredi 10 février 2016 — Un client de KBC nous a fait remarquer que le disque de stationnement gratuit que KBC lui a fourni n’était pas tout à fait conforme aux normes légales prévues par le code de la route.

    Soucieuse de garantir un service convivial et de qualité à tous ses clients, KBC leur avait offert des disques de stationnement en quatre langues (français, néerlandais anglais et allemand), qui sont les langues couramment utilisées par KBC pour ses communications commerciales.

    Il ressort à présent d’un examen plus approfondi de la question que ce disque de stationnement en quatre langues n’est pas en totale conformité avec une lecture stricte d’un addenda à un arrêté ministériel du 1er décembre 1975. Cet addenda reprend en effet certaines spécifications techniques (notamment à propos de la forme du disque et des inscriptions qui y figurent).  Sur le modèle technique conforme, les indications (l’heure d’arrivée) figurent uniquement en français, en néerlandais et en allemand.

    Toutefois, l’Arrêté ministériel ne mentionne pas explicitement qu’y faire figurer les indications en anglais contreviendrait à la loi et exposerait par conséquent l’usager à une amende.

    KBC examinera ceci de manière approfondie et a arrêté en attendant la distribution de ces disques.

    Contactez-nous

    Viviane Huybrecht

    General Manager KBC Corporate Communication / Spokesperson